Une société de biotechnologie « sole-in-class »

Intraitable avec les incurables

Cancers du pancréas, cancers de l'estomac, cancers du sein triple négatif, cancers du sang agressifs, métastases cérébrales, VIH... pour vaincre les maladies incurables, Diaccurate explore les nouvelles frontières de l'oncologie et de l'immunologie pour identifier et développer les médicaments qui pourront sauver des vies.
Aujourd’hui en phase clinique, la société de biotechnologie française conduit 7 programmes de développement avec 3 candidats-médicaments « sole-in-class » propriétaires avec de nouveaux mécanismes d’actions :

Cofondée par Truffle Capital, la Société a noué des alliances avec des leaders du monde universitaire et de l'industrie, notamment l'Institut Pasteur, l'Institut Paoli-Calmettes et Merck. La Société s’appuie sur une équipe de management de premier plan dirigée par le Dr. Dominique Bridon et un Conseil Scientifique de classe mondiale présidé par le Prof. Tasuku Honjo, Prix Nobel de Médecine 2018.

Ambition

Sortir de l'impasse avec des candidats médicaments « sole-in-class »

En 2019, chaque minute, 17 personnes mouraient d’un cancer [1]. Cependant, si la bataille est loin d’être gagnée, la R&D en oncologie s’accélère. Désormais, deux patients sur trois vivent au moins cinq ans après avoir été diagnostiqués. Évidemment, il reste encore beaucoup à faire, en s’attaquant d'abord aux tumeurs solides et aux cancers du sang incurables ainsi qu’aux métastases cérébrales.

Pour relever cet ultime défi et s'imposer sur le marché très concurrentiel de l'oncologie, Diaccurate s'appuie sur 4 piliers :

  1. Une approche unique : depuis sa création, la Société explore les nouvelles frontières de l'oncologie et de l'immunologie à la recherche de nouvelles approches thérapeutiques à même de sauver des vies.  Ces candidats médicaments « sole-in-class » ciblent des circuits et compartiments moléculaires impliqués dans les cancers agressifs et résistants (la voie PAM, la protéine motrice KIF20A, l'appareil de Golgi) ou modulent une population de cellules immunitaires assez peu exploitée (les lymphocytes T CD4).
  2. Une science novatrice soutenue par un conseil scientifique de classe mondiale, présidé par le professeur Tasuku HONJO, lauréat du prix Nobel de médecine 2018, et un réseau d'excellence universitaire et industriel
  3. Un spécialiste de la médecine translationnelle qui concentre ses ressources sur la phase à haute valeur ajoutée allant de la recherche de cibles à la preuve de concept clinique du candidat médicament.
  4. Un leadership hautement qualifié : une équipe de direction et un « entrepreneur-investisseur » qui l'ont déjà fait !

De cette « bulle créative », Diaccurate entend livrer les prochains médicaments vedettes qui changeront le destin de millions de patients cancéreux en « impasse thérapeutique ».

[1] Globocan 2020, Global Cancer Observatory

 

Equipe de management

 

 

Conseil Scientifique

 

 

Conseil d'Administration